Merci aux participants de notre 2ème conversation à la Vitrine am. Pour (re)vivre ces rencontres, retrouvez ci-dessous le podcast du mardi 27 octobre. Pour connaître le programme de nos prochaines conversations et s’y inscrire, rendez-vous sur Conversations. Vous pouvez également vous inscrire à l’évènement Exposition / Femmes de tête, femmes esthètes.

Pour cette seconde conversation, nous recevrons à La vitrine am trois femmes de trois univers professionnels différents : Réjane Senac, chercheure CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po et auteure de l’ouvrage L’égalité sous conditions : Genre, parité, diversité ; Isabelle Alfonsi, créatrice et co-directrice de la galerie d’art Marcelle Alix et Dominique de Font Réaulx, conservateur général du patrimoine et directrice du musée Delacroix .

Quels que soient les mondes –politique, artistique ou institutionnel- le fait qu’une femme occupe un poste à haute responsabilité ne semble pas encore être une évidence pour certains. Si la volonté publique d’un accès accru des femmes aux postes de direction semble être affirmée, de nombreux efforts restent à accomplir en vue d’une parité réelle. Cependant, la parité est-elle une notion qui s’applique de la même manière à tous les milieux professionnels ? La discrimination dont sont victimes les femmes se manifeste-t-elle de la même manière dans les mondes politique, institutionnel ou encore artistique ? Quels sont les freins qu’une femme doit lever pour accéder à un poste à haute responsabilité ?

Dans le cadre de l’exposition Femmes de tête, Femmes esthètes, il nous semblait essentiel de continuer à débattre sur l’amélioration de la parité en vue d’une société plus mixte. Plus performante ?

Conversation avec :

Réjane Sénac, chercheure CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po.

Réjane Sénac enseigne à Sciences Po. Elle est membre du comité de pilotage du programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre – PRESAGE et du conseil scientifique de l’Institut Emilie du Châtelet. Elle est aussi présidente de la commission parité du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, instance consultative auprès du premier ministre. Docteure de l’IEP de Paris en science politique, elle est diplômée d’un troisième cycle de droit et d’une maîtrise de philosophie de l’Université de Paris I – Panthéon Sorbonne. Elle a notamment publié L’égalité sous conditions: genre, parité, diversité (Presses de Sciences Po, 2015), ainsi que L’invention de la diversité (PUF, 2012), L’ordre sexué – La perception des inégalités femmes-hommes (PUF, 2007) et le « Que sais-je ? » sur la parité (PUF, 2008).

Isabelle Alfonsi, créatrice et co-directrice de Marcelle Alix, galerie d’art contemporain à Belleville.

Isabelle Alfonsi est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris. En 2003, elle obtient à Londres (University College) un Master en histoire de l’art. Elle dirige ensuite pendant cinq ans la galerie d’art contemporain Michel Rein à Paris. Elle écrit parallèlement pour les revues 02, Art 21, Particules, Petunia et manifeste au sein de ses différentes activités critiques un engagement féministe affirmé. En 2009, elle créé Marcelle Alix, avec Cécilia Becanovic. De 2010 à 2013, elle enseigne l’art contemporain et l’économie de l’art à l’Université de Paris 1 et à Paris College of Art. Elle intervient régulièrement à l’EAC depuis 2011 et dans plusieurs écoles des Beaux-Arts en France. En 2014, elle effectue une résidence avec l’Institut Français dans le cadre du programme hors-les-murs. Son projet consiste à passer deux mois à Berkeley sur les traces du féminisme radical. Elle est membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art et présidente de l’association de lieux d’art Le Grand Belleville.

Dominique de Font Réaulx, conservateur général du patrimoine, directrice du musée Delacroix

Dominique de Font-Réaulx est conservateur général au Musée du Louvre, directrice du Musée national Eugène Delacroix et commissaire de la Petite Galerie au Louvre, espace d’exposition spécifique à l’éducation artistique et culturelle au coeur du Palais du Louvre. Elle a été pendant six ans conservateur au Musée d’Orsay, responsable de la collection de photographies. Elle travaille sur les liens entre peinture et photographie depuis une quinzaine d’années. Elle a été commissaire de plusieurs expositions, notamment en 2015 en collaboration avec Jean de Loisy et Jacques Attali pour l’exposition Une brève histoire de l’avenir au Louvre. Elle enseigne à l’Ecole du Louvre, à l’ESSEC et à l’Institut d’études politiques de Paris.