Merci aux participants de notre dernière conversation à la Vitrine am. Pour (re)vivre ces rencontres, retrouvez le podcast du lundi 7 décembre. Retrouvez les podcats des précédentes conversations :

Collectionner l’art contemporain
L’égalité sous conditions : Genre, parité, diversité
L’art a-t-il un genre ?
La visibilité des artistes femmes dans l’histoire de l’art, états des lieux et enjeux

Avec la participation de :

Belinda de Gaudemar, membre du National Advisory Board et du Director’s Circle du National Museum of Women in the Arts (NMWA). D’origine américaine, elle est également membre fondatrice des comités de soutien de Londres et de Paris où elle est Vice présidente de l’association française Les Amis du NMWA.

Françoise Pétrovitch, artiste, pratiquant tous les supports et représentée par la galerie Semiose à Paris. Elle a représenté la France lors de l’exposition « Organic Matters – Women to Watch » au National Museum of Women in the Arts . Elle participe actuellement à l’exposition qui célèbre les 10 ans du Mac/Val et prépare une nouvelle exposition au FRAC PACA à Marseille l’été prochain.

Alexandra Pasquer, directrice de la communication du groupe Solendi  et écrivaine, est membre actif du Cercle des Femmes Mécènes du Musée d’Orsay. Elle s’investit en faveur de parité et de la reconnaissance des femmes dans notre société au sein des réseaux professionnels et culturels.

Médiation, Hélène Gheysens, spécialiste de l’histoire de l’art du XXe sièce et contemporain.

Nombreuses ont été les créatrices actives et talentueuses restées invisibles ou trop vite oubliées. A la suite des combats politiques féministes, les recherches récentes en histoire de l’art permettent de remettre ces créatrices sur le devant de la scène. S’opère ainsi une ré-écriture de l’histoire qui conduit au questionnement de l’histoire elle-même, de sa part d’autorité, de son ambition scientifique, absolue et universelle. Alors que la culture française a longtemps refusé d’opérer une distinction entre les hommes et les femmes dans le domaine de la création, le National Museum of Woman in the Arts, installé à Washington, se concentre précisément sur ces artistes du sexe dit « faible », depuis 1987. Comment ? Pourquoi ? Avec quels résultats ? C’est autour de ces questions que nos invités débattront.