Floriane de Saint-Pierre, présidente de Floriane de Saint-Pierre et Associés

© Julio Patti

 

 

« L’art permet de mieux comprendre l’évolution de la société, alors, oui, s’immerger dans le travail des artistes est nécessaire pour deux raisons : par empathie avec mon époque et pour me nourrir des éclaireurs que sont les artistes. »

Margaret Harrison, Good Enough to Eat 2

Harrison a étudié au Collège Carlisle of Art de 1957 à 1961 et à la Royal Academy of Arts de Londres de 1961 à 1964. Elle est diplômée de l’Académie des Beaux Arts de Pérouse, en Italie, en 1965. Elle était l’une des fondatrices du Groupe des Femmes de Londres pour la Libération de l’Art en 1970.

En 2013, elle remporte le Prix Artistique du Nord pour son installation Reflexion constitué de 3 œuvres interconnectées Le Dernier Regard, Objectiflection, Réflexions Communes. La même année, elle reçoit l’un des prestigieux Prix Paul Hamlyn pour Artistes.

Margaret Harrison, Good Enough to Eat 2

Watercolour and graphite on paper

1971, signed, dated, 52 cm x 63 cm