Programmation

Voyagez dans le monde des idées !

Bouillonnement d’idées, sujets multiples et passionnants, prises de parole entre artistes, politiques, sociologues, historiens d’art et femmes d’influence…

1ère conversation

« Collectionner l’art contemporain »

Lundi 19 Octobre à 19 h

Conversation avec :
Frédéric Morel, Art advisor

L’acte de collectionner est un savant mélange entre instinct et savoir. La collection est-elle propre à la personne qui collectionne ? Peut-on établir des généralités quant à la constitution d’une collection ?


2ème conversation

 « L’égalité sous conditions. Genre, parité, diversité » 

Médiateur : Pascale Cayla

Mardi 27 octobre – 19h

Pour cette seconde conversation, nous avons reçu à La vitrine am trois femmes de trois univers professionnels différents : Réjane Senac, chercheure CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po et auteure de l’ouvrage L’égalité sous conditions : Genre, parité, diversité ; Isabelle Alfonsi, créatrice et co-directrice de la galerie d’art Marcelle Alix et Dominique de Font Réaulx, conservateur général du patrimoine et directrice du musée Delacroix .


3ème conversation

« L’art a-t-il un genre ? » 

Médiateur : Pascale Cayla

Lundi 9 novembre – 19h

Avec la participation de :
– Fabienne Dumont, historienne de l’art, professeure à l’École européenne supérieure d’art de Bretagne et critique d’art.
– Marie Docher, photographe plasticienne, engagée pour la liberté de création (observatoire de la liberté de création) et activiste à La Barbe
– Marie Robert, conservatrice chargée de la collection de photographies, musée d’Orsay


4ème conversation

« De l’image à la parole, dénoncer et construire »

Médiateur : Pascale Cayla

Lundi 16 novembre – 19H

Conversation annulée.


5ème conversation

« La visibilité des artistes femmes dans l’histoire de l’art : état des lieux, enjeux »

Médiateur : Pascale Cayla

Lundi 23 novembre – 19h

Avec la participation de Camille Morineau, Philippe Dagen et Marin Karmitz.

La femme-artiste qui dérogeait auparavant à l’opinion commune est-elle une notion désormais ancrée dans les mœurs ? Au-delà de la pratique, quelle est la place de la femme artiste dans le monde de l’art ? Est-elle reçue de la même manière que les hommes artistes par les critiques et collectionneurs ?


6ème conversation

Les femmes mécènes et collectionneuses

Médiateur : Pascale Cayla

Lundi 30 novembre – 19h

Belinda de Gaudemar, d’origine américaine, elle a étudié à Georgetown puis Columbia et a mené de front une carrière dans la finance et un engagement très fort dans le monde de l’art. Elle est membre du National Advisory Board et du Director’s Circle du National Museum of Women in the Arts (NMWA). Elle est également membre fondatrice des comités de soutien de Londres et de Paris où elle est Vice-présidente de l’association française Les Amis du NMWA.

 Françoise Pétrovitch, artiste, pratiquant tous les supports et représentée par la galerie Semiose à Paris. Elle a représenté la France lors de l’exposition « Organic Matters – Women to Watch » au National Museum of Women in the Arts . Elle participe actuellement à l’exposition qui célèbre les 10 ans du Mac/Val et prépare une nouvelle exposition au FRAC PACA à Marseille l’été prochain.

Médiation, Hélène Gheysens, spécialiste de l’histoire de l’art du XXe sièce et contemporain.

 Nombreuses ont été les créatrices actives et talentueuses restées invisibles ou trop vite oubliées à la suite d’une gloire fugace. A la suite des combats politiques féministes, les recherches récentes en histoire de l’art permettent de remettre ces créatrices sur le devant de la scène. S’opère ainsi une ré-écriture de l’histoire qui conduit au questionnement de l’histoire elle-même, de sa part d’autorité, de son ambition scientifique, absolue et universelle. Alors que la culture française a longtemps refusé d’opérer une distinction entre les hommes et les femmes dans le domaine de la création, le National Museum of Woman in the Arts, installé à Washington, se concentre précisément sur ces artistes du sexe dit « faible », depuis 1987. Comment ? Pourquoi ? Avec quels résultats ? C’est autour de ces questions que nos invités débattront.


7ème conversation

« Traitement du genre en France et aux USA : le cas du National Museum of Women in the Arts »

Médiateur : Helene Gheysens

Lundi 7 décembre – 19h

Avec la participation de : Belinda de Gaudemar, Françoise Pétrovitch, Alexandra Pasquer, Hélène Gheysens. 

Nombreuses ont été les créatrices actives et talentueuses restées invisibles ou trop vite oubliées. A la suite des combats politiques féministes, les recherches récentes en histoire de l’art permettent de remettre ces créatrices sur le devant de la scène. S’opère ainsi une ré-écriture de l’histoire qui conduit au questionnement de l’histoire elle-même, de sa part d’autorité, de son ambition scientifique, absolue et universelle. Alors que la culture française a longtemps refusé d’opérer une distinction entre les hommes et les femmes dans le domaine de la création, le National Museum of Woman in the Arts, installé à Washington, se concentre précisément sur ces artistes du sexe dit « faible », depuis 1987. Comment ? Pourquoi ? Avec quels résultats ? C’est autour de ces questions que nos invités débattront.