Valérie Bernard, directrice et rédactrice en chef de GirafProd

© David Atlan

 

« Autant dans ma vie professionnelle nous suivons les faits, la réalité du terrain, autant les artistes dénoncent les injustices, à leur manière ; leur travail est plus subtil, plus intellectuel ou poétique. J’ai besoin de me nourrir autrement que dans le dur, le factuel, le concret. J’ai besoin de leur regard. »

Michael Wilkinson, Varsovie

Michael Wilkinson est né dans le Merseyside au Royaume-Uni en 1965, il vit et travaille actuellement à Glasgow. Il a obtenu une licence en art de l’environnement ainsi qu’une maîtrise de la Glasgow School of Art. Inspiré par la musique populaire et la culture punk underground des années 1970 et 1980, son travail opère à travers une série d’oppositions qui compliquent les notions d’interne et d’externe, la représentation et la réalité, le monumental et l’insignifiant.  Son travail a été présenté à la Tate Britain, au Gemeentemuseum Den Haag, au FRAC des Pays de la Loire (Carquefou, France), à la UCLA New Wight Gallery (États-Unis),  entre autres institutions célèbres.

Michael Wilkinson, Varsovie

Médium : Acrylic on linen with verdigris,

beeswax, oil, string, copper, cutting from

Paris Match 1968, button, 150 x 133 cm